5 choses susceptibles de provoquer des aphtes

7 avril 2020

Les aphtes sont une affection buccale qui touche près de 20% de la population. Plus fréquentes chez l’adulte, ces plaies buccales surviennent aussi chez l’enfant. Elles apparaissent à l’intérieur de la bouche ou sur les lèvres.

Un aphte répond à plusieurs caractéristiques : forme ronde ou ovale, petite taille, de couleur jaune avec une bordure rouge… La douleur qu’il provoque est également un symptôme typique.

Connaître la cause des aphtes est un bon moyen de s’en prémunir. Voici une liste des principaux facteurs qui favorisent l’apparition des aphtes. En les prenant en compte, vous parviendrez à limiter la survenue de ces ulcérations douloureuses.

1 – Alimentation et carences

Certains aliments agissent comme de vrais déclencheurs en favorisant le développement des aphtes. Les plus connus sont les agrumes tels que les oranges et les citrons. D’autres fruits et légumes entraînent aussi le déclenchement du processus, en particulier les tomates et les fraises. D’autres aliments exposent l’organisme à un risque élevé d’aphtes. Il s’agit du gruyère, des amandes, des cacahuètes et du chocolat notamment.

Une carence en nutriments peut également favoriser l’apparition des aphtes dans la bouche. Citons la vitamine B12, l’acide folique et le fer. Outre le fait qu’un manque de ces éléments a un effet néfaste sur la santé en général, il a surtout des conséquences sur la survenue des aphtes. Afin de limiter le risque d’avoir des plaies buccales, il importe par conséquent de suivre quotidiennement un régime alimentaire équilibré, riche à la fois en vitamines et en minéraux essentiels.

2 – Hygiène bucco-dentaire

Il n’est pas rare que certains traumatismes de la bouche soient responsables de l’apparition des aphtes. Par exemple, un brossage excessif, un appareil dentaire mal adapté ou le fait de se mordre la joue par inadvertance sont des éléments qui blessent les gencives et les parois buccales. Ces blessures provoquent des aphtes chez la plupart des gens. Par ailleurs, l’utilisation d’un dentifrice contenant du laurylsulfate de sodium peut également aggraver la situation.

A lire :  Pourquoi utiliser un oreiller ergonomique ?

Dès lors, on comprend qu’il est primordial de toujours avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Le brossage des dents après chaque repas fait partie des gestes à adopter. Pour éliminer les résidus alimentaires, se servir d’un fil dentaire est aussi une habitude à prendre.

3 – Tabac

Un individu qui décide d’arrêter de fumer est susceptible de développer des aphtes. Cette situation temporaire est tout à fait normale. L’organisme a en effet besoin d’un peu de temps pour s’adapter aux changements chimiques provoqués par l’arrêt du tabac.

4 – Fatigue et hormones

La fatigue, le stress et l’anxiété ont été identifiés comme des facteurs aggravant le risque d’avoir des aphtes. Là encore, les responsables sont les substances chimiques libérées par l’organisme pendant ces situations stressantes. Il faut savoir se reposer et éviter le stress pour permettre au corps de réguler son métabolisme.

Notez par ailleurs que les aphtes peuvent être causés par une variation hormonale. Ce phénomène se produit notamment chez la femme lors du cycle menstruel.

5 – Médicaments et maladies

Dans certains cas, les aphtes sont provoqués par des traitements médicamenteux. Parmi les médicaments susceptibles d’augmenter le risque d’ulcères dans la bouche, citons les analgésiques et les bêta-bloquants.

Enfin, les aphtes sont parfois les symptômes de pathologies plus graves comme la maladie de Crohn ou certaines infections virales. De plus, les personnes immunodéficientes ou souffrant de troubles gastro-intestinaux sont davantage exposées aux aphtes.

Click here to add a comment

Leave a comment: