Installer un poulailler chez soi

19 août 2019

Si de plus en plus de personnes veulent installer un poulailler chez elles, la plupart ne savent pas trop comment s’y prendre… Dans cet article nous allons vous conseiller et vous guider pour savoir comment bien installer et équiper un poulailler.

Oeufs Calories

L’emplacement et l’équipement idéal du poulailler

Pour bien installer son poulailler, il faut tout d’abord trouver l’emplacement qui convient le mieux, cela commence sur un terrain plat et à l’abri des courants d’air. Il faudra éviter aussi le plein soleil et l’humidité, les poules détestent cela. Si le sol est de tendance argileuse ou boueuse il faudra prévoir un lit de sable avant l’installation du poulailler Le poulailler doit être disposé de dos face aux vents dominants, le plus souvent il faut l’orienter vers l’Est.

Le béton n’est jamais recommandé car les poules pourraient s’abîmer le bec et les pattes, le poulailler doit prévoir un enclos bien sécurisé et avec une partie couverte sous laquelle seront disposés abreuvoir et mangeoire. Si vous disposez d’un grand espace, les poules peuvent courir librement sur le terrain et à la condition que vous n’ayez pas de plantations qui craignent, elles retournent généralement en fin de journée au poulailler.

Pour le dortoir et les pondoirs, il faudra prévoir de la paille broyée ajoutée à des copeaux de bois et en dessous, il sera judicieux de placer du lino ou de la carpette par-dessus laquelle vous déposerez la litière des poules, soit du sable marin de préférence, c’est le mieux ! Le fait de mettre sous la litière de la carpette, facilite amplement le nettoyage du poulailler et de la litière qui est renouvelée partiellement régulièrement et changée entièrement environ deux fois par an. Cela procure aussi une bonne isolation au sol car les poules craignent le froid aux pattes et cela pourrait les empêcher de pondre dans de bonnes conditions. Le poulailler sera de préférence en bois qui est aussi un matériau bien isolant.

Pour la sécurité de l’enclos extérieur, il faut un grillage enterré à au moins 40 centimètres dans le sol ou alors, posé par-dessus un petit muret, ce, pour éviter les intrusions des prédateurs. De même il vaut mieux que l’abreuvoir et la mangeoire soient sous l’abri et dans l’enclos extérieur, cela permet aux poules de sortir même si il pleut … On ne stocke jamais la nourriture dans le poulailler pour éviter d’attirer les rongeurs. L’intérieur du poulailler comporte ainsi les perchoirs, placés à 18 centimètres du sol et tous de même hauteur pour éviter les conflits, les pondoirs, qui doivent être indépendants, soit, facilement déplaçables et cela facilite aussi le nettoyage en cas d’invasion de poux rouge par exemple, et la litière… Certaines poules dorment sans se percher, cela dépend de l’animal… Le poulailler est nettoyé chaque semaine pour le renouvellement partiel de la litière, les fientes de poules peuvent être conservées pour faire de l’engrais, il est nettoyé entièrement et désinfecté de fond en comble à l’aide de la Terre de Diatomée de préférence, au moins deux fois par an.

L’arrivée des poules dans le poulailler

Poules Chez Soi

Votre élevage et selon le nombre de poules, aura donc privilégié des poules pondeuses si votre objectif est d’avoir des oeufs. Pour des poussins, il faudra la présence de coqs, là-encore selon le nombre de poules, mais attention, les ardeurs d’un coq sont telles, qu’il lui faut au moins à lui seul environ 8 à 10 poules par jour, il faut donc prévoir…

Le coq mène sa basse-cour, mais question voisinage, il peut aussi poser des problèmes, à la campagne, c’est plus simple mais en ville il se peut que sa présence soit refusée. Pour faire un poulailler, il convient d’ailleurs au préalable de se renseigner auprès de la mairie pour connaître la réglementation en vigueur et afin de ne pas avoir d’ennuis…

Une fois que vous avez choisi votre cheptel, il va falloir quelques jours avant que les gallinacées ne prennent leurs marques. Aussi, à l’arrivée, les poules ne vont peut-être pas pondre de suite…

Les poules n’ont pas des exigences très particulières si ce n’est qu’elles ont les mêmes besoins que nous, boire, manger, dormir…Plus elles se sentiront en sécurité dans leur habitat, plus elles seront sereines et pondront tranquillement.

Pour cela, il est conseillé de bien sécuriser le poulailler. A ces fins, il existe des portes automatiques de fermeture du poulailler, du grillage électrifié qui fonctionne au solaire et que l’on peut placer en deuxième grillage dans l’enclos, pour l’extérieur et pour éloigner les prédateurs, de la terre et aussi du ciel, et placer un autre grillage intérieur pour éviter que les gallinacées se soient électrocutées.

Selon le lieu où vous résidez, les prédateurs sont différents, mais les poules restent généralement toujours très exposées. Mieux vaut prévoir pour qu’elles se sentent bien. Les poules ont aussi pour habitude de prendre un bain de terre, pour cela elles creusent des trous qu’on appellent nids de poules. Elles adorent picorer de-ci et de-là, elles aiment avoir de petits cailloux pour faciliter leur système digestif. Elles sont idéales pour réduire les déchets ménagers et pour le jardin elles sont aussi très utiles. En bref, un poulailler ne représente que des avantages dans la mesure où celui-ci est bien envisagé au départ. Désormais vous saurez comment vous y prendre !

Click here to add a comment

Leave a comment: