Comment chauffer un garage ou un sous-sol ?

16 décembre 2022

Si votre maison possède un sous-sol, il y fait certainement très froid en hiver. Pour pouvoir tirer le meilleur parti de cet espace, il est indispensable de le chauffer. C’est une condition sine qua non pour aménager un bureau, une salle de jeux pour enfants ou un espace dédié à la télévision. Plusieurs options de chauffage sont possibles. Entre radiateur électrique, poêle à pétrole et chauffage au gaz, nous vous présentons les solutions les plus pratiques à mettre en place.

garage maison

Comment déterminer la meilleure solution de chauffage ?

Le meilleur système de chauffage pour un sous-sol est celui qui chauffe sans trop consommer et sans encombrer l’espace. Avant de choisir le matériel adéquat, il est important de déterminer vos besoins et votre budget. Certains chauffages peuvent être plus onéreux à l’achat mais chauffer plus efficacement. D’autres matériels seront moins chers mais ne seront pas aussi performants.

Pour bien choisir, la méthode consiste à déterminer le volume du sous-sol qu’il faut chauffer. Cette donnée permet de déduire la puissance à fournir. Ensuite, il faut vérifier s’il y a des branchements électriques et une ventilation pour aérer le sous-sol. Il s’agit d’une part de pouvoir brancher un appareil de chauffage qui a besoin de courant. D’autre part, il faut permettre un renouvellement de l’air ambiant si cet appareil produit des gaz de combustion.

Enfin, il importe de définir un budget pour l’installation de ce chauffage d’appoint ainsi qu’une enveloppe mensuelle pour la consommation énergétique. Une fois que vous avez identifié l’ensemble de ces paramètres, vous pourrez plus facilement choisir votre solution.

A lire :  Tout comprendre sur la centrale vapeur

Quel chauffage retenir parmi les appareils disponibles ?

Plusieurs appareils peuvent s’installer aisément dans un sous-sol. Le radiateur électrique mobile est sans doute la solution la plus astucieuse. Une simple prise de courant suffit pour le mettre en marche et profiter d’un peu de chaleur. Son prix de vente est abordable et sa consommation plutôt raisonnable grâce au thermostat qui gère automatiquement la température.

Le poêle à pétrole représente une solution économique. Le sous-sol doit néanmoins être équipé d’une aération pour éliminer les gaz de combustion. En effet, cet appareil utilise un combustible d’origine fossile producteur de monoxyde de carbone si le poêle est défaillant. En revanche, il n’est pas nécessaire d’avoir une prise de courant car, sur certains modèles, l’allumeur du poêle à pétrole est activé par de simples piles. Le prix de ce chauffage d’appoint est bon marché. Par contre, le coût du combustible varie en fonction du cours du pétrole. Il est notamment susceptible d’être soumis au contexte géopolitique du moment. La bonne nouvelle c’est qu’il n’est pas autant taxé qu’un carburant vendu dans une station service.

Le poêle à granulés est une autre alternative à condition de disposer d’une ventilation et d’une prise électrique standard. Ce système de chauffage est à la fois efficace et peu coûteux. Il brûle des granulés fabriqués à partir de bois et assure une circulation de l’air chaud dans toute la pièce. Il est idéal pour les espaces de taille moyenne mais il produit du monoxyde de carbone à mesure que les granulés brûlent. Comme indiqué plus tôt, un conduit pour évacuer les fumées et les gaz est impératif. Enfin, il ne consomme pas beaucoup d’électricité.

A lire :  Quels sont les atouts du ventilateur colonne en été ?
Click here to add a comment

Leave a comment: