Lutter contre les puces du chien

2 septembre 2017

J’ai été confrontée aux problèmes des puces avec mon chien et je dois avouer que cela n’est vraiment pas un bon souvenir ! Bref, je ne souhaite à personne d’être un jour envahi par les puces…

Heureusement, les solutions existent pour venir à bout de ces parasites, mais aussi des solutions de prévention que je recommande pour ne pas vivre l’expérience que nous avons vécus mon chien et moi !

chien-et-puces

Comment reconnaître une puce ?

Je ne connaissais pas moi-même une puce, c’est pourquoi il est important dès le départ de savoir reconnaître une puce.

Une puce est minuscule, c’est un insecte sans ailes, de couleur brune, elle saute et se faufile dans les pelages, elle adore sucer le sang de nos petits compagnons, chiens et chats, elle laisse ses déjections bourrées de sang et ce, en forme de virgules dans le pelage de votre animal, la meilleure façon ainsi de pouvoir constater si votre chien ou votre chat dispose de puces. Enfin, une puce peut pondre jusqu’à 50 œufs par jour d’où l’importance de traiter et de prévenir pour ne pas être infestée…
Ne croyez pas comme on est en droit de le penser que les puces infestent nos animaux et nos maisons par manque d’hygiène, non, c’est un véritable fléau et un problème de santé pour nos animaux, la prolifération va seulement très vite, c’est pourquoi il convient donc d’être vigilant.

Comment détecter les puces ?

Le meilleur moyen pour détecter les puces c’est déjà de regarder le dos de votre animal car bien souvent c’est sur cette partie que les puces peuvent être aperçues.

Par ailleurs, il existe aussi des peignes très fins qui vous permettent de brosser finement le pelage de votre chien, si celui-ci dispose de poils courts, c’est plus compliqué si l’animal à des poils longs.

Les déjections des puces sont souvent plus détectables, comme nous l’avons vu plus haut, sous forme de virgules, ainsi, à l’aide d’un papier essuie tout vous pouvez en attraper une et l’écraser, si du sang apparaît alors, votre animal a des puces.

Les puces n’affectent pas seulement les animaux mais aussi les humains, en cas de démangeaisons et surtout vers les chevilles il convient de s’alarmer.

Vous pouvez ramener des puces chez vous sans même vous en rendre compte, sous vos semelles, tout comme votre animal peut les attraper lors des promenades ou par contact avec un autre animal qui en détient.

Prévenir et se débarrasser des puces

Pour prévenir les puces, pour votre animal, le mieux est de compter sur un collier antipuce vendu en pharmacie.

Il est nécessaire de vermifuger un animal porteur de puces car elles peuvent engendrer le ténia, le vers digestif.

Si l’animal présente des signes anormaux de fatigue, la visite chez le vétérinaire s’impose, d’ailleurs, le vétérinaire vous sera d’une grande aide pour exterminer ces parasites !
De nombreux produits antiparasitaires existent sur le marché, parmi les plus efficaces, le préventif sur les poils de votre animal est sans nul doute le plus adéquat.

Parmi les nombreux produits préventifs, on trouve ainsi, les colliers, les pipettes de produit à disposer sur le dos de l’animal, des sprays, des comprimés, des shampoings et des poudres.
Tous ces produits sont de bonnes alternatives préventives donc ne pas hésiter à les utiliser en tant que telles.
Enfin, après une infection de puces comme j’y ai été confrontée, sachez que c’est tout l’appartement qu’il faut passer au peigne fin comme on dit et cela n’est pas une mince affaire, mais on y parvient, rassurez-vous !

La désinfection totale s’impose, rideaux, tapis, literie, alors, je peux vous le dire, mieux vaut prévenir que guérir !

Click here to add a comment

Leave a comment: