• Home  / 
  • Beauté
  •  /  L’art de se laver les cheveux au naturel

L’art de se laver les cheveux au naturel

7 juin 2018

A l’heure où les perturbateurs endocriniens font parler d’eux, de plus en plus de personnes ont le désir de revenir à des produits soins et beauté plus naturels et c’est aussi le cas pour les shampoings.

Les composantes d’un shampoing que sont les sulfates, les parabènes et les silicones ne sont pas toujours recommandées pour les utilisateurs bien que formellement aucun élément chimique n’est véritablement dangereux dans les shampoings vendus en France.

Mais comment se laver les cheveux au naturel, est-ce efficace ?

Cet article s’intéresse justement à ces formules de shampoings bios.

Comment passer à un shampoing Bio ?

naturelcheveu

Certaines femmes ont déjà franchi le pas, celui du “no-poo” soit l’art de se laver les cheveux au naturel et donc de ne pas utiliser de shampoing.

Le sébum, on le sait, est sécrété naturellement par le cuir chevelu et la peau, c’est lui qui maintient l’hydratation de l’épiderme, il protège les cheveux du dessèchement et quand il est produit en grande quantité il est responsable des cheveux gras. Pour lutter contre l’excès de sébum, on peut utiliser de temps en temps du bicarbonate de sodium, tout comme on peut aussi rincer les cheveux avec un peu de vinaigre de cidre bio. Pour le cuir chevelu il est possible d’utiliser aussi un peu d’huile essentielle d’ylang-ylang. En résumé le principe du “no-poo” tend à prendre de l’ampleur.

De nombreuses femmes ont déjà témoigné sur cette pratique, elles constatent que les cheveux se portent nettement mieux, les coiffeurs le constatent aussi, la qualité du cheveu est améliorée.

Mais comment passer à la technique no-poo ?

Il convient toutefois de préparer le terrain…

Préparer le terrain pour se laver les cheveux au naturel

beautecheveux

Avant de passer au principe ‘no-poo”, soit, pas de shampoing, il convient en effet de préparer le terrain, cela commence donc par espacer les shampoings, pour sevrer le cuir chevelu et donc le cheveu. Le cheveu s’habitue aux substances contenues dans les shampoings, ainsi, passer aux shampoings bios doit se faire progressivement.

Normalement un shampoing contient des parabènes qui sont des conservateurs mais comptent aussi parmi les perturbateurs endocriniens, ils sont parfois remplacés par des éthers de glycol qui sont irritants, on les nomme sous les formulations « butylparaben », « isobutylparaben », « méthylparaben » et « éthylparaben ». Les éthers de glycol sont connus sous les appellations « phénoxyéthanol », « PEG », « PPG », « polyéthylène glycol ». Pour faire mousser le shampoing contient des sulfates, eux aussi peuvent être irritants pour les cheveux, de plus, ils font fuir les pigments des colorations, enfin, les silicones sont ceux qui font briller les cheveux et les rendent plus doux mais ils étouffent aussi les cheveux.

Avant de passer à un shampoing naturel il faut donc commencer par faire seulement un shampoing par semaine. Il est important de se brosser les cheveux chaque matin durant trois minutes et ce, dans tous les sens, de haut en bas et de bas en haut, le brossage est très important pour cela il faut une brosse en poils de sanglier de préférence.

Pour rééquilibrer le cuir chevelu, il faut donc alterner shampoing au pH neutre et shampoing hydratant, il faut brosser ou peigner le cheveu pour étendre le shampoing et ensuite faire un bon rinçage.

Au bout de trois semaines, il est possible de passer à un shampoing bio uniquement, comment cela se passe-t-il ?

Comme nous l’avons vu précédemment, il est possible de faire un mélange de bicarbonate de sodium, vinaigre de cidre et huiles essentielles pour se laver les cheveux de façon plus naturelle, avec une telle formule, il est possible de se laver les cheveux une fois par mois !

Alors prête à tester le “no-poo” ?

Click here to add a comment

Leave a comment: