• Home  / 
  • Divers
  •  /  Augmenter la classe « DPE » de son habitation 

Augmenter la classe « DPE » de son habitation 

15 novembre 2017

Il existe plusieurs types de travaux qui permettent d’améliorer l’étiquette énergétique d’un logement. Qu’il s’agisse d’un appartement, d’une maison, tour d’horizon de ces travaux qui augmentent la classe DPE.

Comment améliorer la performance énergétique ?

Améliorer la performance d’un logement passe le plus souvent par des travaux qui visent à réduire les échanges thermiques entre l’intérieur et le milieu extérieur, mais aussi d’améliorer le système de chauffage. Dans les deux cas, mieux vaut en référer à un artisan spécialisé dans la rénovation sur Strasbourg pour mener à bien ces travaux spécifiques.

DPE et travaux d’isolation

En pratique, les travaux concernent le plus souvent l’isolation des murs extérieurs et/ou intérieurs, des combles et des ouvertures, des planchers. Le recours à des matériaux spécifiques à l’image d’un double vitrage pour les ouvertures permet alors d’assurer une meilleure performance énergétique du logement. 

DPE et travaux sur le système de chauffage

Élément très important, le chauffage est la clé de voûte en termes d’amélioration des performances et par voie de conséquence de réduction de la facture énergétique. Et, pour cela, il peut s’agir de remplacer une vieille chaudière, d’opter pour un dispositif moins énergivore, d’installer des thermostats ou encore d’isoler les tuyaux reliés à la chaudière. À chaque situation, ses solutions. 

Autant de mesures qui permettent d'améliorer la DPE mais aussi de vivre dans un logement plus confortable et plus économe.

Qu’est-ce que la classe « DPE » ?

Depuis 1992, l’étiquette-énergie permet de résumer les caractéristiques d’un produit de consommation comme un lave-linge noté alors de A+++ à D ou G. La classe A+++ étant celle où le rendement est optimal et G, le moins efficace au regard du bruit généré, de la consommation d’énergie par cycle, de l’efficacité de lavage, d’essorage, mais aussi de sa consommation d’eau dans le cas présent. 

À l’image d’un appareil ménager, les biens immobiliers sont également classés. Dans ce cas précis, l’étiquette énergie est alors appelée « Diagnostic de Performance Énergétique ou DPE ». Cette dernière est d’ailleurs rendue obligatoire par la loi qui oblige le vendeur ou le bailleur à la produite en cas de vente ou de location. Ce diagnostic de performance énergétique est alors réalisé par un professionnel agréé. Le diagnostic fait état de la consommation énergétique, mais aussi du taux d’émission de gaz à effet de serre du bien en question. Plus précisément, il évalue les caractéristiques du bien immobilier et décrit les équipements ainsi que l’état et la performance des systèmes de chauffage fixe sans oublier la climatisation et la valeur isolante du logement. En somme, le DPE permet de connaître le coût en énergie d’un bâtiment et son impact environnemental.

Et, pour financer les travaux induits pour améliorer la DPE, le chèque énergie généralisé à toute la France sous certaines conditions, à l'horizon 2018 devrait y aider. 

Click here to add a comment

Leave a comment: